Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

2012-07-01T23:09:00+02:00

Joyeux anniversaire ma ChoupChoup

Posted by Maman Blogueuse

346117_4.jpg

Le 28 juin, il y a 3 jours, ChoupChoup a eu 1 an. Et bon sang, il s'en passe des choses en 1 année.

 

Je me souviens encore de cette soirée, où Mister Papounet devait aller chercher Tichou à la crèche. Je passais un coup d'aspirateur en me disant "si ça se trouve, c'est le dernier coup d'aspi que je passe avant qu'elle naisse". Des fois, j'ai une boule de cristal à la place du crâne (si seulement elle pouvait se manifester pour gagner à l'Euro-Millions....).

Bref, Papounet est rentré, j'ai donné le bain à Tichou, commencé à avoir des contractions. Et quelques heures plus tard, la même journée, elle était là, dans mes bras. A chercher frénétiquement le sein pour sa première tétée.

 

Oui, il s'en passe des choses.

Je me souviens du retour à la maison, après 3 jours passés à la clinique où je n'avais qu'une hâte: rentrer chez moi.

Je me souviens de la difficulté de trouver une organisation cohérente avec 2 bébés (Tichou n'avait à l'époque que 17 mois).

 

Je me souviens des coliques. De ses cris de douleur.

Je me souviens du RGO, avant qu'il ne soit détecté. Encore des cris de douleur, plus terribles encore car elle refusait de s'alimenter.
Je me souviens des rdv chez les toubibs, qui me disaient que c'était normal, que tout allait bien. Et je me souviens de cette soirée à l'hosto, à la recherche de la confirmation de mon diagnostic et d'un traitement adapté. Le RGO, cette saloperie. Invisible. Douloureuse.

 

Je me souviens de cette consultante en allaitement, venue à la maison pour m'aider à allaiter ChoupChoup malgré son RGO. Elle a sauvé mon allaitement. Bénie soit elle.

 

ChoupChoup est un petit estomac. Qu'il faut remplir plus souvent que les autres, car elle ne mange que des petites quantités (cause RGO, encore et toujours ??). Cela nécessitait, jusqu'à ses 6 mois, entre 10 et 20 tétées par jour, selon les jours.

 

Je me souviens des journées, des soirées passées en écharpe. Ce qui la soulageait instantanément. Je me souviens du changement quand je lui ai acheté un vrai siège auto et délaissé le cosy. Les trajets en voiture en ont été grandement améliorés.

 

Je me souviens de notre mariage. Où elle a été allaitée, le plus naturellement du monde.

 

Et puis bébé a grandit. Elle a commencé par se retourner. Puis elle voulait être debout. Elle a commencé à bouger beaucoup plus. A tenir assise. Puis à se mettre assise seule. Aujourd'hui, elle fait un pseudo 4 pattes, la jambe droite fait du 4 pattes, la jambe gauche marche. Tout le monde se fout de sa gueule. Moi je trouve ça adorable. Et elle se met debout tout seule aussi. Bientôt, elle marchera.

 

Je me souviens de la séparation à 6 mois, cause reprise du boulot. De la difficulté, pour elle comme pour moi. Des journées à pleurer chez la nounou. Au bout de 3 semaines, tout allait mieux. Maintenant, la nounou, elle la kiffe grave.

 

Je me souviens des débuts de la diversification. Que l'on a du pousser car elle a toujours refusé le biberon, même avec du lait maternel. A l'entrée chez la nounou, elle a donc mangé complètement "solide". Elle a eu du mal. Mais maintenant tout va bien.

 

Bébé grandit encore. Elle s'exprime de plus en plus. Echange avec nous des regards, des interrogations, des sourires, des éclats de rire. Elle commence à dire quelques mots.

 

Les nuits sont toujours difficiles. Depuis quelques jours, elle dort dans son lit. Mais se réveille toujours au milieu de la nuit pour me réclamer. Réclamer une tétée. Réclamer un câlin. Je ne lui refuse jamais. Ces moments là sont trop courts, profitons en.

 

Je vois ses regards. Ses sourires. Son envie de téter lorsque je la récupère le soir chez la nounou. Nos retrouvailles, elle contre mon sein, moi qui lui caresse les cheveux et lui fais des bisous. Et quand elle termine, la bouche encore pleine de lait, elle me sourit. L'air satisfaite, contente qu'on se soit retrouvées. Le soir, la nuit, le matin, lors des tétées, sa petite main cherchant l'autre sein (on sait jamais, il pourrait disparaître), l'autre me caresse le bras, la taille. Je vois son sourire de bonjour le matin quand on se réveille ensemble.

Et ces moments "n'importe quoi", où je me retrouve dans la peau d'un "vrai" mammifère. Où elle invente des positions d'allaitement complètement farfelues. C'est étrange. Mais satisfaisant. Et comique.

 

Bref, la première année est terminée. En route pour la deuxième. Bon anniversaire ma ChoupChoup d'amour

See comments

comments

Girl Gift Template by Ipietoon - Hosted by Overblog