Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

2013-09-09T18:43:18+02:00

La guerre de la rentrée

Posted by Maman Blogueuse

La rentrée des classes c’est top. Surtout pour les parents qui vont enfin pouvoir « souffler » au travail, sans se farcir les crises de gnomes en mal d’activités ou les épisodes redondants de La Maison de Mickey (billet à venir sur le sujet, je vais me lâcher).
Même si bosser n’est pas toujours de tout repos et que ton boss peut aussi te taper des crises à la con, faut quand même voir le bon côté des choses : le niveau intellectuel dépasse celui de gosses de 3 ans en général.

Mais la rentrée des classes, c’est aussi la corvée des fournitures scolaires. Pour ChoupChoup, on a encore un an avant sa rentrée en maternelle. Aussi sommes-nous plus ou moins épargnés. Pour Tichou, qui a fait quant à lui sa rentrée en petite section, ce fut épique. Retour sur la dernière semaine.

Mardi, 8h30, école maternelle : On nous remet le cahier de correspondance avec déjà une bonne dizaine de pages avec diverses instructions et trucs à signer. Sans oublier les saletés de fiches d’information, d’urgence et tutti quanti à remplir en 25 exemplaires. Ce n’est pas comme si nous avions déjà remplis les mêmes fiches l’année dernière et que la seule chose qui changeait était l’employeur de Mister Papounet. Parce que oui, nous sommes toujours les parents du Tichou. Non, Tichou n’a pas le droit de rentrer seul à la maison (gné ???? on m’explique le pourquoi de cette question pour des mômes en MATERNELLE ???). Et vient ensuite les fournitures scolaires.
Sur une page donc, nous voyons que pour les gnomes en PS nous devons fournir un classeur jaune grand format, des mouchoirs, un gobelet et des chaussons. Soit.
Problème cependant, parce que si tout était cohérent ce ne serait pas drôle. Sur une des pages du cahier de correspondance, il est noté que le classeur jaune c’est pour les moyens, pas les petits.
Merde. Dilemme. On a le choix. Soit on le fournit et on risque de passer pour des cons si effectivement y’en n’a pas besoin. Soit on le donne pas et on passe pour des parents-indignes-qu’en-n’ont-rien-à-foutre-de-l’école-et-de-leur-gamin.
On choisit la 1ère solution, au cas où.

Mercredi, midi : Visite au Auchan du coin, rayon des fournitures scolaire digne d’un départ en grandes vacances, 50 caddies au m², parents qui se bousculent, rayons vides. Plus de classeur jaune. Ha si, tiens, y’en a un derrière les rouges et les bleus. Alléluia, on a le Saint Graal. Il reste plus qu’à noter le nom du Tichou dessus.

Jeudi matin, école maternelle : Les 25 fiches sont renseignées, le classeur est prêt, on est sur les starting-blocks, dignes représentants du parent parfait qui obéit au doigt et à l’œil aux enseignants.
Le Tichou donne son classeur jaune avec fierté à la maîtresse. Qui se tourne vers nous. Elle nous regarde. On la regarde. Elle nous regarde. On la regarde. Elle nous dit « Non mais là vous voyez en fait le classeur jaune fallait 2 anneaux, le vôtre en a 4, donc ça va pas ». Hein ??? Pardon ???
« Non mais madame, c’était pas écrit ça ».
« Si si, sur le panneau d’affichage là ».
On regarde le tableau d’affichage. Effectivement, c’est noté classeur jaune 2 anneaux à fournir pour les moyens. Rien sur le cahier de correspondance
« Non mais madame, Tichou il est pas chez les moyens, il est chez les petits ».
« Peu importe, vous reprenez votre classeur, j’en veux pas ».
Tu sens le sang qui commence à sérieusement bouillonner dans tes veines, tu te contiens parce que franchement, faire un esclandre devant 15 parents qui attendent de refiler leur progéniture pour s’éclipser as soon as possibeul, c’est moyen. Ou petit en l’occurrence.

Jeudi midi, au boulot : Intense réflexion personnelle. La maîtresse, si ça ne lui plait pas, c’est pareil, elle n’avait qu’à le préciser sur ce putain de cahier de correspondance qu’il fallait 2 anneaux au classeur. Et puis fuck quoi, le Tichou il est chez le petits, ils ne vont tout de même pas commencer à nous casser les roubignolles avec leurs délires de tailles et de couleurs et de formats en MATERNELLE ??? Ce sera ce classeur, pas un autre. On verra ça lundi, de tout façon vendredi on n’aura pas le temps d’en discuter avec la maîtresse.

Vendredi soir, centre de loisirs : Je récupère le Tichou. On me redonne son cahier de correspondance, le préavis de grève de mardi (génial), et d’autres papiers à remplir. Génial, comme si j’avais rien d’autre à faire de mon week-end.

Vendredi soir, gnomes couchés, maison : Analyse du cahier. Toutes nos signatures sur les mots ont été barrées au feutre violet, on sait pas pourquoi. Ils se foutent de nous ? Pourquoi, mais pourquoi ????
Analyse des papiers à remplir. Ce sont EXACTEMENT les mêmes que j’ai déjà remplis et fournis jeudi… Re Gné. Le sang ne bouillonne plus, il fait des grosses bulles.
Grosse réflexion. L’année commence bien. Qu’ils aillent se faire voir. Les machins sont déjà remplis, ils se les gardent, je fais grève du stylo. Le cahier était signé, j’exige des réponses. Et ce putain de classeur jaune, je vais lui faire avaler de force si ça continue.

Lundi matin, école maternelle : C’est Mister Papounet en mode nounours qui dépose le Tichou. Le classeur jaune en fait y’en n’a pas besoin « bah ouais vous ne savez pas lire ? C’est pour les moyens, pas les petits ». Grrrr.
« Le cahier de correspondance, bah c’est barré parce que vous avez pris le cahier d’un autre enfant qui a le même prénom que le Tichou ». Bah ouais, j’ai pris le cahier qu’on m’a donné quoi….
« Donc on va vous en donner un autre, faudra signer à nouveau ». Hum Hum.
« Les papiers, bah pareil hein, vous avez rempli les papiers de l’autre enfant ». Non mais c’est vrai, ce n’est pas comme si c’était les mêmes papiers pour toute l’école et que chaque parent remplissait les informations relative à son gnome.
Mister Papounet mode nounours n’a pas eu le temps de réagir, mais une chose est sure. Pas de nouveau remplissage de papier, ils ont qu’à réimprimer les papiers pour l’autre enfant, fuck. Moi aussi je vais me mettre en grève.

BREF, Tichou a fait sa rentrée des classes.

 

NB : je précise, avant de recevoir les foudres des enseignant(e)s et instits de la France entière, j’ai un immense respect pour la profession, métier exercé par certaines amies. Mais j’ai beaucoup de mal à supporter le foutage de gueule. Ce n’est évidemment pas le cas chez toutes, mais je crois qu’on est tombé sur un spécimen cette année. Y’a pas à épiloguer, je ne rentrerai pas dans un débat stérile. Je vous livre juste mon ressenti à date suite aux évènements.

La joie de la reprise du chemin de l'école

La joie de la reprise du chemin de l'école

See comments

comments

Sandrine Dambier 09/11/2013 21:59

Terrible cet article ! J'adore et je me suis beaucoup retrouvée dedans ! Bien joué Sandrine ! Vive la rentrée des classes !

MamanBlogueuse 09/11/2013 22:17

Merci :)
Ouais vive la rentrée.
J'ai peur pour la suite.
Je pense que je vais faire de la bouillie d'enseignant.
Encore heureux pour l'instit que ce soit Mister Papounet qui s'y soit collé, j'aurais été moins patiente...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hosted by Overblog