Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

2012-11-19T16:41:00+01:00

Lettre à Maestro

Posted by Maman Blogueuse

Il-etait-une-fois-la-vie_432_324.jpg

MamanBlogueuse
Chemin de l'Ego
Le Body Cedex

                                                   Maestro,
                                                   Boulevard du Centre de commandement
                                                   Le Body Cedex

 

Monsieur Maestro,

Vous qui dirigez mon corps. Vous qui êtes au centre névralgique des actions qui régissent notre habitacle. Vous qui êtes au cœur de ce qui nous arrive. J’ai deux mots à vous dire.

Plus les années passent, plus l’on est solidaires (mouhahahahaha – amis de la culture bonjour) plus notre relation s’épanouit. Il est vrai qu’à la période ingrate de l’adolescence, je ne vous aimais pas beaucoup, et c’était réciproque. Je vous punissais en faisant des régimes au nutella, vous me renvoyiez la pareille avec des kilos mal placés et de l’acné.

Cependant, depuis quelques années, nous nous apaisons, nous arrivons désormais à nous entendre à peu près. Mais j’ai remarqué que vous étiez à deux doigts de partir en sucette à nouveau. Petite liste exhaustive des choses que vous m’avez fait subir ces derniers temps :

-          A chaque coup de froid, je suis bonne pour une grosse pharyngite. Ou une rhino. Ou une angine. Au choix. Que vous cumulez de temps à autres avec une otite. Ou encore mieux, une gastro. Non franchement, être coincée avec 40° de fièvre pendant 3 jours en ne pouvant rien faire, c’est vraiment pas cool. Et pourtant je fais gaffe à vous, je ne sors pas en jupe ou en décolleté-jusqu’au-nombril alors qu’il fait 5°C dehors. Mais vous trouvez toujours une solution pour que je chope la moindre saloperie de microbe qui traine dehors.

-          A chaque fois que je mange du fromage ou de la charcuterie, vous me punissez. Et pourtant tout est bon dans l’cochon (et dans la vache). La raclette, la tartiflette, les pizzas, les pâtes carbo. Dès que j’avale un de ces trucs, vous foutez le bordel, vous partez en vrille, vous êtes en colère, et moi je me tords de douleur. Franchement, c’est pas très très gentil de votre part. Et vachement douloureux.

-          La semaine dernière, vous avez même trouvé le moyen de me faire passer une nuit blanche à cause d’un urticaire géant parce que vous n’avez pas apprécié le panini du midi. Vous ne pousseriez pas le bouchon un peu trop loin Maurice ?

Je sais que depuis que les enfants sont nés la vie n’est plus comme avant. Que je vous impose un rythme de vie soutenu. Que je ne vous permets pas de beaucoup te reposer. Mais ce genre de réaction est complètement puérile et n’arrangera pas le problème de base.

Alors s’il vous plait Maestro, soyez un peu plus cool. Dans quelques années (je vais pas vous mentir), ça devrait aller mieux, les gnomes seront plus grands, les nuits plus longues. Mais en attendant, soyez sympa, soyez un peu plus détendu. Parce que franchement, j’en ai ma claque. Et que le toubib ne fait pas de carte de fidélité.

Dans l’attente des actions correctives de votre part, je te prie de croire, Maestro, à l’assurance de mes salutations distinguées.

MamanBlogueuse

 

 

Crédit image : Gulli

See comments

comments

Girl Gift Template by Ipietoon - Hosted by Overblog